Ce texte de Raymond Devos me touche car il gomme la différence entre Comédie et Tragédie avec finesse.
Qui d'autre, à part ce clown superbe, pouvait énoncer cete vérité:

"Nous, nous pratiquons le rire trés particulier du comique. Il n'y a pas une grande différence entre le comique et le tragique, c'est seulement une différence de dose.
Les racines du comique plongent à peine dans le drame quand celles du drame plongent dans l'irréparable.
Le comique dégrade les valeurs quand le tragique détruit les valeurs(...)

On ne peut dégrader que des valeurs qui résistent. Sinon, on les tue.
Il faut s'imposer cette régle.
Dégrader légèrement les valeurs qui sont pesantes.
C'est pour cela qu'on peut s'attaquer à Dieu: Il résiste!
Mais, il ne faut pas aller trop loin.

C'est intéressant de voir jusqu'où on peut aller sans détruire, alors que l 'on vit dans une époque de destruction massive.
C'est pour ça qu'il est plus difficile d'écrire des textes aujourd'hui qu'il y a quelques années".
Retour à l'accueil